ÉCOLOGIE ET SURVIE : CONNAISSEZ-VOUS LE SYNDROME DE SÉPARATION ?

Ressources
11 Juin 2019
Aucun commentaire

ÉCOLOGIE ET SURVIE : CONNAISSEZ-VOUS LE SYNDROME DE SÉPARATION ?

Ce syndrome (primal = originel) qui provient d'une mémoire archaïque, qui nous rappelle très profondément et donc très inconsciemment, l'histoire du chasseur cueilleur (notre ancêtre), exclus de son clan (par le chaman) parce qu'il avait été jugé "mauvais, faible ou indigne", se retrouve seul, abandonné de sa famille et son clan tout entier … allant droit vers des souffrances et une mort certaine, car privé de feu et de chasse en groupe.

Ce syndrome donc, présent plus ou moins profondément en chacun de nous, est la Clé Fondamentale de nos souffrances psychologiques et donc de nos névroses.

Une majorité de Sociologues, Psychiatres et autres Philosophes et Psychothérapeutes, s'accordent et démontrent que ce syndrome, entrainent de différentes manières, tous nos comportements de consommation exprimés comme un besoin de puissance.
Ce besoin de puissance est lui-même le signe d’un complexe d’infériorité, explique le psychanalyste Alfred Adler, donc d’une peur d’assumer sa part de fragilité.

Figurer parmi les élites ou les meilleurs par ses revenus, sa capacité de consommation, allie à la fois un besoin de puissance et un besoin de reconnaissance. Or, cette dernière réside sur le besoin d’être aimé pour ses compétences, aimé pour sa puissance, qui s’explique par la peur de manquer d’estime de soi.

Ce consensus scientifique large, démontre comment nous compensons nos peurs et nos "pseudo-besoins"* par des "comportements d'hyperconsommation ostentatoires", d'égocentrisme, allant jusqu'à des comportements de violence vis-à-vis des autres, afin de masquer notre sentiment de faiblesse, de peur et d'insécurité.

Ces mêmes comportements d'hyperconsommation de 7 milliards d'individus, entrainent un désordre écologique avéré et désastreux.

Cependant, il faut avouer, qu'avec la force de l'habitude, il nous est très difficile de prendre réellement conscience de nos manques et de ses conséquences sur la planète.
En effet il y a 2 types de besoins* : les besoins physiologiques naturels (nourriture, sécurité etc.) et les excès de besoins, conséquences compensatoires de notre Syndrome de Séparation.
Aussi, la nécessité de valider nos besoins physiologiques naturels pour notre propre survie, finit par valider TOUS nos besoins, mêmes indécents par rapports à d'autres populations du tiers monde, nous amenant ainsi à perdre ainsi tout lucidité vis-à-vis de nous-même.

Alors, au seuil d'une crise sociétale majeure, aux limites de l'extinction de l'espèce humaine, il est pourtant enthousiasmant d'imaginer, le changement majeur qu'entrainerait une prise de conscience générale de l'humanité devant ce Syndrome de Séparation et de ses conséquences non prises en considération.

Il suffirait que chacun prenne conscience de ses réels besoins de survie par opposition à ses besoins de compensation pour que l'effet soit quasi immédiat (quelques années à peine) sur les conséquences écologiques avérées que nous constatons hélas.
Bien évidemment, prendre en compte ces comportements de compensation, n'est pas suffisant, il va s'en dire, qu'il serait nécessaire d'apporter une réponse valide à ce Syndrome de Séparation, clé de notre souffrance actuelle et peut-être de notre plus grande Souffrance à Venir.

Fred Mongpsdevie.fr

Commentez ... Partagez !
Car Partager c'est de l'AMOUR !

A propos de l'auteur

Freddy Guillaume CAMBOULIVES

Freddy Guillaume CAMBOULIVES


Thérapeute / Conférencier / Formateur - Créateur de MonGPSdeVie - La Philholistique - MonGPS - ANKT / l'AmeAgicBOX

Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

La Kabbale selon Jacqueline Bousquet / Notre Vie expliquée

Pour les courageux et ceux qui veulent Piloter leur Vie par eux-même et non pas la Subir ... Voici la dernière conférence de Jacqueline Bousquet, décédée depui...

Lire la suite

AIMER ou S'ACCOUPLER ???

AIMER ou S'ACCOUPLER ?? Voilà encore comment et pourquoi notre partie animale cherche (inconsciemment) avant tout à se reproduire dans de bonnes conditions (santé et protectio...

Lire la suite

Du bon usage de l'Infidélité

Encore une fois Arouna Lipschitz, nous livre ses observations et ses réflexions profondes sur un sujet ô combien délicat ... L'infidélité ... Oh non pas simplemen...

Lire la suite

L'Echec est un Diplôme ...

Selon cette loi Majeure dans l'UNI-vers : La Théorie des Contrastes, plus tu expérimentes l'ombre, plus tu connais la lumière. Ainsi, connaître l'éch...

Lire la suite

LES BIENFAITS RÉELS DES ETATS MODIFIÉS DE CONSCIENCE ?

Selon les travaux du Dr. Andrew Newberg directeur du Centre Myrna Brind pour la Médecine Intégrative, de l’Hôpital Universitaire Thomas Jefferson aux États-Unis. Il es...

Lire la suite

LE CERVEAU EST UN MAGICIEN !

LE CERVEAU EST UN MAGICIEN ! Aujourd'hui les neurosciences concluent que l'effet placebo n'existe pas (en tant que manipulation de notre cerveau). C'est en fait un EFFET RÉEL de...

Lire la suite

La réincarnation peut-elle devenir une certitude scientifique - F.Hatem

Emission du 30/04/2018 avec Frank Hatem, Épistémologue, métaphysicien et conférencier international depuis 1985. Il a publié plus d’une dizaine de livres diffu...

Lire la suite

ENCORE DE L'EAU AU MOULIN DE LA SCIENCE POST-MATÉRIALISTE

ENCORE DE L'EAU AU MOULIN DE LA SCIENCE POST-MATÉRIALISTE A méditer ... réellement Chaleureusement Fred www.mongpsdevie.fr...

Lire la suite

LES 4 GRANDS LOIS DE LA SPIRITUALITE

En Inde, on enseigne ; " Les quatre lois de la spiritualité ". La première dit : " La personne qui arrive est la bonne personne ", c'est-à-dire personne n&...

Lire la suite

VOICI LA RÉINCARNATION AU SENS PROPRE DU TERME

VOICI LA RÉINCARNATION AU SENS PROPRE DU TERME ... devant nos yeux, là, depuis des millions d'années ... la preuve incontestable de la réalité de la réinc...

Lire la suite

LE CHANGEMENT ... C'EST DEDANS !

LE CHANGEMENT ... C'EST DEDANS ! Comme le dit Sébastien Bohler (Rédacteur en chef de la revue Cerveau & Psycho), notre cerveau n'est pas programmé pour le bonheur...

Lire la suite